Comité de Sauvegarde du quartier de la gare de Bois-le-Roi

ENQUETE PUBLIQUE : PARTICIPEZ ! jusqu’au 4/02, 17h

Notre quartier est en danger.

La municipalité envisage de modifier notre PLU (plan local d’urbanisme) et souhaiterait une densification immobilière de tout Bois-le-Roi, et particulièrement au sud de la gare (accroissement sans précédent du nombre de constructions) : de grandes parcelles d’une surface totale de 14 000 m² pourraient accueillir environ 80 nouveaux logements.

Depuis juin 2019, une modification du plan local d’urbanisme (PLU) est en cours ; M. le Maire prévoit un « périmètre d’attente d’un projet d’aménagement global » sur toute une zone au sud de la gare. Un « périmètre d’attente d’un projet d’aménagement global » est un outil prévu par le Code de L’urbanisme (articles L.123-2 et L.151.41), pour constituer des réserves foncières en vue de projets d’aménagement, et assurer des objectifs quantitatifs de logements et d’équipements. Il n’est pas un outil adéquat pour protéger l’environnement et la qualité de la vie

L’objectif décrit dans les documents de la Mairie (comptes-rendus des comités techniques, documents remis à la commission d’urbanisme, et délibération du conseil municipal) est un « projet d’aménagement global », pour la construction de bâtiments publics et/ou de logements (parc privé ou social). Pour ce projet, le Maire envisage d’utiliser les parcelles incluses dans le périmètre d’attente. Pour y parvenir, il peut invoquer l’utilité publique, ouvrant la porte à l’expropriation des propriétaires de ces parcelles. La construction de logements sociaux est en effet un moyen pour obtenir une "Déclaration d’Utilité Publique".

Nous demandons le retrait du projet de périmètre d’attente dans le quartier de la gare, dans la modification n°3 du PLU, et le retrait de l’OAP n°1 rue des Sesçois (au nord de la gare).
Nous demandons une solution concertée qui protège réellement les parcelles contre la densification immobilière, comme le classement en "boisé classé" ou en "inconstructible".

Nous sommes opposés à l’accélération de la densification immobilière à Bois-le-Roi, et à la construction d’ensembles de logements sociaux concentrés. Il existe des solutions alternatives pour créer des logements sociaux en réponse à la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) ; des solutions respectueuses de l’environnement, du caractère de Bois le Roi, du droit des personnes à continuer à habiter leurs maisons. Par exemple : réhabiliter de nombreuses maisons inhabitées à Bois le Roi, que leurs propriétaires acceptent de vendre, et y créer des logements sociaux. Ce serait tellement plus bénéfique pour notre commune, et pour les Bacots actuels comme pour les nouveaux arrivants ; et évidemment moins profitable pour les promoteurs et entreprises immobilières.

Page Facebook du Comité

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse :
comite.sauvegarde.blr@gmail.com